Peur et angoisse

Avant tout, voici quelques définitions de ce qu'est la peur et l'angoisse:

 

- La peur est une émotion forte et intense que l’on ressent en présence d’un danger plus ou moins immédiat. Si le danger est bien réel, la peur, en revanche, est subjective et personnelle, car l’imagination joue un rôle important dans la perception de ce danger. 

 

L’angoisse est en revanche, un de sentiment plus diffus. C'est une émotion ponctuelle et survient souvent sous forme de crise.

Avant tout, la peur, l'angoisse et même le stress ou l'anxiété touchent tous types de personnes: les adultes mais aussi les enfants et les adolescents!

 

Je vous propose le schéma ci-dessus pour vous donner une image plus parlante de ce que créent les peurs ou les angoisses au quotidien.

 

Et oui, ces "maux" (mots) négatifs ont une véritable incidence sur notre vie quotidienne!

A petite dose, cela peut se gérer, mais dans l'état actuel de nos vies personnelles ou professionnelles, ces situations se répètent malheureusement trop souvent. Et ces causes peuvent être diverses et variées pour chacun!

 

Sans des outils qui viennent de nous, on peut vite se trouver sans ressources pour s'auto-gérer.

 

Imaginez vous aller consulter votre thérapeute ou votre médecin après chaque situation délicate???

 

La sophrologie, au-delà de donner des outils d'auto-régulation, vous permet d'observer ce qui se passe à l'intérieur de vous, de sentir quand une peur monte trop en puissance, quand une crise d'angoisse pointe le bout de son nez ou même quand vous êtes en hyper-stress. On agit alors sur le système nerveux pour apaiser les symptômes et les sensations d'angoisse. Elle vous accompagnera aussi en prévention.

 

Attention, je n'exclue pas le choix de chaque personne de consulter médicalement ou lors d'un accompagnement thérapeutique autre.

Le mécanisme peut être celui-ci:

Partons du principe que les peurs et les angoisses sont des projections négatives du futur.

Mais comment avoir peur de quelque chose qui ne s'est pas encore produit?

Et bien parce que nous sommes l'addition de tout ce que nous avons vécus, appris, ressentis. Et que le positif, même s'il est inné, s'il n'est pas entretenu peut vite laisser place au négatif.

 

D'une situation ou d'une pensée angoissante peut découler tout un tas de symptômes.

Tout d'abord, on anticipe en négatif ce qui pourrait (éventuellement) arrivé. Le cerveau se branche sur cette idée et envoie tout un tas de signaux au corps... C'est là que les symptômes physiques se déclenchent.

Sueurs froides, raideurs musculaires, voire des crises de tétanie, gorge serrée, impossibilité de respirer, malaises, malaises vagaux, troubles du sommeil, crise d'angoisse, et j'en passe.

 

Sans un accompagnement spécifique ou une consultation médicale, les effets peuvent être catastrophiques aussi bien au travail que dans sa vie personnelle.

Et plus cela se produit, plus les symptômes peuvent s'amplifier. 

 

Généralement, les personnes sont dans l'inconfort à vivre cela, et veulent que cela cesse.

 

Et le pire, c'est lorsque vos sentez que votre crise arrive mais que vous pensez que vous ne pouvez rien y faire. 

Et bien si, vous pouvez y faire quelque chose!

 

Une des solution, est la pratique de la sophrologie.

 

Vous pourrez me rétorquer: mais comment cela? Comment la sophrologie peut-elle m'aider?

 

Tout d'abord, on va revenir dans le ici et le maintenant grâce à des exercices simples.

Et surtout, vous pourrez vous approprier ces exercices et les refaire, seul, par vous même, chez vous, au bureau, etc... Si vous les refaites régulièrement, vous serez à même de gommer petit à petit les symptômes désagréables et aussi anticiper la monter d'une crise.

 

On va ensemble, ré-enclencher un cercle vertueux et ramener du positif là il y a besoin. Le cerveau et le corps se rééquilibrent.

 

Vous êtes plein de ressources et de capacités, la sophrologie ne servira qu'à vous en faire prendre conscience, à ancrer cela en vous pour pérenniser ses bienfaits.

Écrire commentaire

Commentaires: 0