La méthode DECEMO® est un facilitateur, un médiateur émotionnel.

 

Au fur et à mesure de mon avancée en tant que sophrologue et accompagnante de l'humain, je remarque que nous avons tous des chocs émotionnels. Nous avons tous vécus des traumatismes qui nous marquent indéniablement.

 

Grâce à cette technique, nous allons venir transformer ce choc du passé en atténuant sa perturbation dans le présent.

 

Cette méthode s'applique aux enfants comme aux adultes.

 

La méthode DECEMO® s'appuie notamment sur la désensibilisation par les mouvements oculaires, mais pas que.

 

Il s'agit d'un ensemble de technique comme l'EMDR®, l'IFS® (Internal Family Systems), la méthode REINET, TIPI, la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), la CNV (Communication Non-Violente) et qui vont venir permettre lors d'un travail de collaboration entre vous et moi de libérer une ou plusieurs émotions.

 

A travers un travail corporel et émotionnel, on vient libérer les évènements traumatiques vécus et leurs traces pour pouvoir avancer plus sereinement dans sa vie. Il s'agit pour moi de accompagner pour que vous retrouviez le contrôle sur un évènement vécu.

Champs d'applications:

  • les expériences traumatiques (agression, viol, cambriolage, attentat, accident, …),
  • les chocs émotionnels (deuil, divorce, licenciement, trahison, …),
  • les blocages émotionnels (difficultés à parler en public, TOC, …),
  • les émotions négatives récurrentes (angoisses, colères, …),
  • les difficultés relationnelles issues de troubles de l’attachement (abandon, ...),
  • les phobies (surtout celles qui font suite à un choc émotionnel identifié)

La méthode DECEMO® peut également s'appliquer dans le monde de l'entreprise lors de chocs liés à des harcèlements, un licenciement difficile, un choc vécu sur son lieu de travail, un accident, prise de parole en public, ...

Pour en savoir plus, cliquez ici: https://www.decemo.fr

Attention : du fait que la méthode DECEMO® est destinée à accompagner des personnes dans leur développement personnel, il s’agit d’une approche de soutien, pour des personnes en bonne santé émotionnelle et mentale. Selon l’article L4161-1 du Code de la santé publique, tout accompagnement à visée thérapeutique doit être sous la responsabilité du corps médical.